Comment bien déguster son Cognac ?

degustation-cognacUn Cognac prêt à être consommé ne peut pas être commercialisé sans avoir subi un vieillissement sous-bois de chêne d’au moins deux ans comptés à partir du 1er avril de l’année suivant la vendange. Il conserve toute sa vie l’âge qu’il avait lors de sa mise en bouteille, car, contrairement au vin, l’alcool n’évolue plus sous verre.

Pour bien apprécier le Cognac en tant que digestif, il convient de chauffer un peu le verre  » ballon  » dans la paume de la main pour laisser passer l’agression des esters. Après cela, vous pouvez humer son odeur, puis le déguster. Pour mieux le savourer, il est conseillé de garder en bouche la première gorgée de Cognac quelques instants.

Autrefois, le Cognac était très souvent servi en digestif. Aujourd’hui, il se déguste également en tant qu’apéritif, c’est à dire servi frais avec des glaçons ou frais avec des sodas.

 

Comment bien déguster un pineau des Charentes ?

degustation-tulipe-pineauDe l’apéritif au dessert, le Pineau des Charentes se déguste frais, entre 8 et 10 degrés, dans un verre tulipe pour mettre en exergue sa robe et son bouquet et exprimera toutes les richesses que lui donne un terroir d’exception. Un Pineau jeune se dégustera en apéritif, alors qu’un Très vieux Pineau accompagnera harmonieusement une fin de repas ou un foie gras.

  • En cocktail, le pineau se marie bien avec des jus de fruits, un soda tonic et quelques feuilles de menthe.
  • A table, un Vieux Pineau blanc est le compagnon idéal d’un foie gras, d’un fromage de chèvre ou d’un fromage persillé.
  • Un Vieux ou Très vieux Pineau rosé se plait volontiers avec un dessert au chocolat et un foie gras.
  • Un jeune Pineau rosé ou rouge relèvera les parfums d’une coupe de fraises
  • Un jeune Pineau blanc est sans conteste l’ami du melon.

 

Comment bien conserver un pineau des Charentes ?

Une fois mis en bouteille, le Pineau des Charentes n’évolue plus ; une conservation prolongée en cave ne lui procurera donc aucune qualité supplémentaire, mais ne lui nuira pas non plus, à condition de  conserver les bouteilles impérativement debout. Après ouverture, le Pineau se conserve sans dommage au réfrigérateur, debout et bouché. Il sera alors judicieux de le laisser à température ambiante pendant quelques minutes avant de le servir.

 

Le bon accord de nos vins de pays avec vos mets préférés

Bien marier les vins aux mets est un savoir important pour préserver les saveurs et respecter notre gastronomie. Voici quelques alliances heureuses pour tirer le meilleur profit de nos vins charentais.

blanc-elegant

 

Sauvignon « l’élégant »

A déguster avec un plat typiquement oléronnais : « le céteau meunière »

  • Cépage : sauvignon
  • Accord mets/vin : fruits de mer, poissons, viandes blanches, fromages
  • Servir frais t° : 9 à 11 degrés

 

blanc-colombard

 

Colombard « l’authentique »

A déguster avec des moules marinières

  • Cépage : colombard
  • Accord mets/vin : fruits de mer, entrées, poissons
  • Servir frais t° : 8 à 10 degrés

 

rose-excentrique

 

Rosé douceur « l’excentrique »

A déguster avec un gâteau aux fruits rouges

  • Cépage : merlot
  • Accord mets/vin : légèrement sucré, apéritif ou dessert, sorbet
  • Servir frais t° : 8 à 10 degrés

 

rose-enchanteur

 

Rosé « l’enchanteur »

A déguster avec une salade de fraises au citron et à la menthe

  • Cépage : merlot / cabernet franc
  • Accord mets/vin : salades, viandes grillées, desserts
  • Servir frais t° : 8 à 10 degrés

 

blanc-insolent

 

Spécial huitres « l’insolent »

A déguster avec des huitres Marennes d’Oléron et autres fruits de mer

  • Cépage : ugni blanc légèrement acide et colombard fruité
  • Accord mets/vin : jeune et frais sur fruits de mer
  • Servir frais t° : 8 et 10 degrés

 

rouge-audacieux

 

Rouge fût « l’audacieux »

Reste en fût environ 5 mois selon son évolution

A déguster avec un magret de canard sauce au porto

  • Cépage : cabernet sauvignon (fruits noirs, violettes, framboises)
  • Accord mets/vin : viandes en sauce, gibiers, fromages
  • Servir autour de 18 degrés / ouvrir 15 à 20mn avant consommation

 

rose-pamplemouse

 

Rosé « L’original »

Rosé de base douceur auquel on rajoute des arômes naturels de pamplemousse

  • Cépage : merlot
  • Accord mets/vin : apéritif rafraichissant
  • Servir autour de 8 – 10 degrés